Trekking au Ladakh - Ascension du Stok Kangri 6153m

09/09/2007 - Pays : Inde - Imprimer ce message

Bonjour,

On quitte Leh lundi matin (3/09) et c'est parti pour 7 jours de marche a travers les montagnes du Ladakh. Un veritable "Little Tibet" avec les vallees les plus hautes et les plus arides au monde. Au programme, 2 etapes importantes ; passage du Stok La, col a 4800m et ascension du Stok Kangri a 6153m ! Un vrai challenge d'acclimatation ! Avec nous, un guide, son assistant, et notre poney-man et ses 3 poneys, autant dire qu'il y a du monde pour s'occuper de nous.

Les vallees sont tellement vastes qu'il nous faut plus d'une journee avant d'apercevoir des paysages de haute-montagne, patience sous un soleil de plomb. Enfin les 1ers camps d'altitude se dressent, leger mal de tete et respiration difficile. Pour l'instant, on s'en sort pas trop mal... Les etapes sont courtes a la montee, acclimatation oblige, il faut savoir prendre son temps et economiser son energie pour le sommet. Jour 3 : on passe le col de Stok La, aussi haut que le Mont Blanc ! 1ere etape reussie, cela s'annonce plutot bien pour la suite. Le temps toujours au beau depuis notre arrivee a Leh 10 jours auparavant, commence a changer, ca caille ! A partir du mois de septembre les 1eres neiges recouvrent les sommets, et en octobre le Ladakh sera coupe du reste de l'Inde pour les longs mois d'hiver. Seul acces possible dans ses vallees reculees, la voie aerienne !

Jour 5 : le jour J ! On quitte le camp de base a 2h du matin, objectif le sommet ! Le temps clair de la veille au soir a tourne a la neige, tout est recouvert d'un manteau blanc. Depart a la frontale dans un brouillard a couper au couteau, devant nous 7h de montee, allez courage ! La traversee du glacier se fait facilement, notre guide connait bien la montagne. Il la connait si bien que les randonneurs n'ayant pas trouve leur chemin la veille, se mettent tous a la queu-leu-leu derriere notre groupe, a suivre nos traces fraiches. Pofiteurs ! Nous voila 11 personnes a tenter de gravir le sommet ! Deux heures plus tard, ca se gate on y  voit vraiment rien et on a perdu le chemin. A l'intuition on continue droit dans la pente avec de longs et froids moments d'attente pendant que notre guide part en reconnaissance en amont. Apres quelques heures a taton dans les cailloux et la neige certains font demi-tour et d'autres commencent a serieusement fatiguer avec l'altitude. Toujours dans la puree de pois on finit par atteindre l'arete sommitale et le bon chemin. Les passages aeriens deviennent dangereux avec la neige et la glace, on s'arretera a quelques metres du sommet. On a pas envie de risquer notre vie juste histoire de monter sur le cailloux le plus haut ! Autant dire que notre premier 6000m on l'a reussit, et dans quelles conditions ! A cette altitude on va pas chipoter pour quelques metres...hein ?

Apres une longue descente on s'ecroule dans la tente, on est epuises, il nous faudra l'apres-midi entiere pour recuperer et faire passer le mal de tete. Et le soir, au camp de base, on deguste avec nos guides le gateau de la reussite : "Congratulations Stok Kangri !" Les autres expeditions arrivees entre-temps pour grimper la nuit prochaine ne feront pas mieux, la visibilite est trop mauvaise, demi-tour a mi-chemin.  On est fiers de nous, on a reussit un vrai challenge physique ! Maintenant il est temps de dire au revoir a notre poney-man favori, et rejoindre Leh pour une bonne douche !

A bientot,


Imprimer ce message
Syndication :

Par Yoggi
Le 20/09/2007 à 23:07:28
Pffff !!! Quel périple, mais aussi quelle doit être la fierté d'avoir atteint de tels sommets dans de telles conditions. Les montagnes de Thones ne ressemblerons pour vous plus qu'au plat pays ! Bonne continuation ...


Laisser un commentaire