Kuala Lampur - Premières impressions malaises

16/05/2015 - Pays : Malaisie - Imprimer ce message
Nous avons quitté Istanbul tard dans la nuit... Un sac de loukoums sous le bras.

 Le vol partant à 1h15 du matin, nous avons dû quitter l'hôtel la veille et occuper cette dernière journée à se balader dans Istanbul, sieste le matin pour les filles (nous avons gardé la chambre le plus tard possible - jusqu'à se faire pousser dehors... ). Et l'après-midi encore quelques visites touristiques, un kebab et zou direction l'aéroport. Candice a bien tenu le coup jusqu'à l'embarquement à 1h00 du matin, et Juliette a fait des micros siestes dans la poussette. Avant même que l'avion ne décolle, Candice ronfle... Et c'est parti pour 10h de vol. En revanche Juliette a décidé que sa nacelle est trop petite, donc elle s'énerve, elle tourne... On fini par l'installer comme tout le monde sur un grand siège (il y a une centaine de places libres sur ce vol) et elle s'endort...

Arrivés à Kuala Lampur, c'est la bouffée d'air chaud étouffante ! 30 degrés le jour et presque autant la nuit, 80% d'humidité. Nous avons rendez-vous avec Woon et Amanda chez qui nous avons loué un appartement. Quelle belle surprise, l'appartement au 19ème étage est confortable, bien équipé (y compris machine à laver - youpie !), une aire grande aire de jeux pour enfant, un sky lounge sur le toit, salle de fitness, une piscine de 60m de long au coeur des tours de Sentral Station. L'ultra urbanisme ! Parfait pour 2/3 jours mais pas davantage...

Kuala Lumpur, est l'une des deux capitales de la Malaisie. Cœur industriel, financier et culturel du pays, son agglomération, compte plus de 7 300 000 d'habitants c'est la ville la plus peuplée du pays et une de celles connaissant la plus forte croissance urbaine et économique d'Asie du Sud-Est. Facile à croire, lorsqu'on se confronte à la difficulté de circuler, même à pied !!  On a désespéré de prendre les transports en commun, de vraies labyrinthes pour s'y retrouver entre les immeubles, les centres commerciaux, les galeries, quelle galère... On finira le reste du séjour avec le taxi pour nos visites, pas cher et rentable à quatre, surtout que les filles qui profite librement de la banquette arrière pour observer la ville, plutôt que d'être coincées dans les trains, monorails et autre métro.

Autrefois, il n'y avait que la jungle, des huttes en bambou, infestées par la malaria, maintenant le paysage est fait de  de nombreux gratte-ciels, dont les tours Petronas, qui furent les plus hautes du monde. Une visite s'impose !

Les premières nuits ici ont été agitées, les filles - et nous ! avons une phase de réveil entre minuit et 2h du matin, le décalage horaire ! Nous sommes en avance de 6 heures sur vous. Donc le soir on s'endort car on est fatigué de notre journée, mais au bout de 1h/1h30, on a récupéré et plus sommeil !!! Juliette notamment fait preuve d'un dynamisme sans faille pendant 2h ou 3h au milieu de la nuit. Et elle ne manque pas d'imagination pour le faire savoir ! Une fois passé ces deux premières nuits tout à l'air de rentrer dans l'ordre.

Elles ont bien pris le rythme (ou plutôt non rythme !) du voyage, elles sont plus patientes dans les transports et plus attentives aux visites. Il faut dire que nos choix de visites sont complètement orientées pour elles ; ludiques, visuelles, et courtes ! 

Nos escapades citadines sont terminées, nous sommes en partance pour une des îles paradisiaques dans le nord de la Malaisie.

A bientôt !


Imprimer ce message
Syndication :

Par francis.peigneguy
Le 28/05/2015 à 11:05:25
Grosses bises à vous quatre depuis oloron.
je profite de ma convalescence pour vous suivre. Félicitations comme les carnets précédents belles photos et et commentaires de pros. Bonne santé pour la suite.
Par DONZEL FAMILY
Le 28/05/2015 à 17:23:21
Merci pour ton petit mot Francis, nous te souhaitons un bon rétablissement ! C\'est sympa de prendre le temps de nous lire ! Bises.



Laisser un commentaire