Cefalù et la côte nord de La Sicile

05/05/2018 - Pays : Italie - Imprimer ce message

Coucou,

On a quitté le centre de l’île en passant par les Monts Madonie, l’objet d’une belle randonnée au cœur de ces montagnes verdoyantes. Agriculture, vaches, moutons, on découvre encore une autre facette de la Sicile.  C’est super avec le van, notre mode de voyage est très bien adapté, car les distances sont relativement courtes mais  les paysages changent très vite. 

Après cette traversée de l’île on arrive sur la côte Nord à Cefalù, cette ville splendide compte l’une des plus belles plages de Sicile. Les places, les rues et les églises de cette cité médiévale sont pittoresques, et incitent à flâner. Alors évidemment on est pas seuls à trouver le coin joli : c’est assez touristique et on croise ici les touristes de toute l’Europe !  Ma foi on avait pas remarqué jusqu’ici que la Sicile était si touristique ! Sans le savoir, hormis les grands classiques (Sayracuse etc...) on est resté hors des sentiers battus sans s’en rendre compte. C’est l’avantage du van, on a toute la liberté d’aller vers les coins qui nous attirent.

Donc on s’octroie une pause de trois jours dans un camping fort sympathique à Cefalù, et là on attaque la deuxième tournée de lessive du voyage ! Il y a beaucoup de camping-caristes qui nous regardent d’un œil amusé ;  un jour le blanc, un jour les couleurs.  On a le fil à linge le plus garni du camping ! Un anglais nous gratifie de notre bonne organisation pour voyager à quatre dans notre petit fourgon. Les filles passent du bon temps ici, elles font leur vie au camping, elles ont maintenant bien grandi et sont autonomes dans les sanitaires et les aires de jeux = la paix pour les parents !

On poursuit notre périple sur la côte Nord en direction de notre prochaine étape ; Milazzo,  point de départ des bateaux pour les Îles Éoliennes. Elles portent bien leur nom d’ailleurs, car le jour de notre arrivée il y a tellement de vent que tous les bateaux sont annulés : tempête en mer. Pour nous ça veut dire aussi nuit en sardines ! On referme le toit du van de peur que le vent ne l’arrache, donc on dort à quatre sur la couchette du bas, en quinconce et Candice la tête dans le frigo ; c’est celle qui ronfle !

Nous avons finalement pu avoir un bateau pour Vulcano le lendemain ; un trajet en hydrofoil bien agité et une arrivée sous la pluie sur l’île.  Le temps va s’améliorer en cours de journée, et nous permettre l’ascension jusqu’au cratère. Les filles sont époustouflées par ce trou béant et les fumerolles, eh oui le volcan est encore actif. 

Nous arrivons maintenant à Taormina, notre dernière destination avant de quitter la Sicile en début de semaine prochaine. On prendra la route vers la France en remontant toute la botte italienne en 5/6 jours.

A + 

Delphine 



Imprimer ce message
Syndication :

Par odile et jean-pierre et jean-pierre
Le 08/05/2018 à 19:19:04
Coucou les voyageurs, merci de nous faire partager votre voyage, le mignon \"porte clé\" et sa grande soeur ont l\'air de se régaler...
Taormina m\'a laissé le souvenir marquant de notre première drague sur la plage avec Marie Agnès ! On avait pas plus de 11-12 ans ! Ah ces siciliens chauds chauds !!
Et aussi la traversée de Naples sous les lances à incendie because épidémie de choléra !
Bisous à tous les 4
Par Donzel Family
Le 10/05/2018 à 09:01:02
Coucou tata yoga, et grand tonton,
Ah le p’tit porte clé à bien grandi, c’est plutôt la taille tire bouchon maintenant ! On aura sûrement l’occasion de vous voir en juillet quand nous irons en vacances au Pradet, si vous êtes dans le coin.
Odile ; un plan drague à 11 ans... ben dis-donc, c’est bonne heure ça !! J’espère que Candice et Juliette y penseront un peu plus tard... !?!?



Laisser un commentaire