Bus Aventure : Leh - Manali - Delhi

15/09/2007 - Pays : Inde - Imprimer ce message

Hello,

Nous quittons Leh et les paysages desertiques du Ladakh, il est temps de retrouver l'Inde, la vraie ! Celle qu'on aime ! La chaleur, le monde, la salete, les arnaques... Et oui, ce n'est pas de gaiete de coeur que l'on retourne vers Delhi. Le Ladakh c'etait vraiment pas representatif de l'Inde, c'est geographiquement et humainement beaucoup plus proche du Tibet.

On traverse les rues de Leh a pied, il est 4h du matin, il s'agit de faire attention aux meutes de chiens errants et agressifs qui rodent pour rejoindre la station de bus, quelques sueurs froides... Au programme 2 jours de voyage sur les routes les plus hautes du monde. Passage du col du Taglang La a 5300m, sous la neige et sur une route defoncee, et meme effondree par endroits. L'ambiance est chaleureuse, au fond des ravins, jeep, camions et bus... Un peu plus bas, on traverse les grandes plaines de "More Plains" 4700m, peuplees de nomades qui font paitrent leurs troupeaux de yacks, moutons et chevres. On se croirait en Mongolie maintenant. Ensuite on remonte vers un autre col a 5000m... et bien d'autres encore, je vous passe les details. En moyenne on fait du 20km/h ! Entre nos voisins de banquette qui vomissent, crachent, et le bus qui est un vrai tracteur, autant dire qu'il faut etre solide ! Nous avons traverse tres peu de villages, mais sur la route un traffic infernal. Un flux incessant de camions qui transportent des biens de toute sorte ou de l'essence vers le Ladakh. Une route strategique qui alimente tout l'extreme nord de l'Inde parsemee de campements militaires, la frontiere avec la Chine n'est pas loin ! Sur la route on a meme croise des chars !

Deux jours plus tard on arrive a Manali, Himachal Pradesh, on y fait une halte quelques jours. Les paysages ont change, la vegetation a refait son apparition et les sommets sont tous enneiges. En hiver quelques pistes sont ouvertes, mais pour les courageux seulement car il n'y a pas de remontee mecanique ! Pas pour les parigots quoi... Et c'est reparti pour 16h de bus, destination Delhi. Cette fois-ci rien de spectaculaire sur la route, de toute facon on fait le trajet de nuit. Ah si ! La conduite de notre chauffeur est extraordinaire, un vrai chauffard ! On a n'a pas eu d'accident mais ce n'est qu'une question de chance... Et dur retour vers la chaleur etouffante de Delhi avant de partir en train vers le Rajasthan.


Imprimer ce message
Syndication :