Brèves de chantier

11/06/2010 - Pays : France - Imprimer ce message

Bonjour,

Voilà, les premiers coups de pelles ont été donnés ! Comme promis on vous donne quelques nouvelles du front et vous proposons de nous suivre dans cette nouvelle aventure...

Souvenez-vous, le 10 avril dernier nous étions toute une équipe pour attaquer la démolition de la "Maison du Maintin"... 3 jours de boulot et il ne restait plus que la cave à voûte, unique vestige que nous voulions (ou devrais-je dire pouvions ?) conserver de ce mazot désaffecté. Il nous a fallut ensuite trier, et empiller le vieux bois, et débarrasser tout un tas de truc ; vieux skis, baratte à beurre, fourneau, et surtout plein de m... !! Enfin il semblerait que nous ayons fait des heureux malgré tout. La baratte à beurre commence une deuxième vie active, elle part au bled... faire du beurre pour les algériens, les skis seront en déco dans quelques maisons de la vallée, et le fourneau aura permis à 2 jeunes dans des travaux de rénovation de bénéficier d'une prime à la casse ! Et surtout les pierres des murs démolis vont permettre de rénover en partie le four à pain du Montisbrand. Rien ne se perd, tout se transforme !

Et le début des travaux, c'est aussi le début des soucis ! Bruno a pris quelques rides à force de froncer les sourcils... Ah non ! pardon, ce n'est que des "ridules"...ouf ! Bref, je reprends l'histoire : le terrassement a commencé quant il a tant plut en mai dernier. On se serait cru à Verdun, ou dans quelquonque tranchée de guerre... Pas un centimètre carré d'herbe n'a survécu au grand chari-vari du désouchage, de l'aménagement du terrain et des fouilles autour de la cave. Il faut dire qu'il n'y a pas beaucoup d'espace pour les artisans, ils ont été obligés de créer une plateforme en terre de l'autre côté de la route pour entreposer le matériel et les engins. Ca les fait bien râler d'ailleurs...

Deux jours après le début des travaux, un évènement vient modifier la suite prévue... On s'aperçoit que la cave est finalement en mauvais état, elle est moins bien construite que ce qu'elle laissait paraître. Elle est humide, elle s'effrite et quelques pierres s'éboulent... aïe ! en accord avec le maçon on décide de la démollir. Dommage quand on sait que nous avions établi les plans du chalet avec cette contrainte. Allez, disons que nous n'aurions peut-être pas fait si différent !

Maintenant c'est place nette sur le terrain, il n'y a plus qu'un grand trou. Ce n'est pas le maçon qui s'en plaindra, ça sera moins compliqué pour eux ! Toute la construction sera neuve, du soubassement au toit du chalet. Et au revoir la TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation... et bonjour l'augmentation de la facture !!

Le travail de maçonnerie avance petit à petit, encore 2 semaines et ils devraient avoir fini. On suit le chantier matin et soir, le détour n'est pas bien long sur la route du boulot. Et puis c'est important... c'est comme ça que l'on s'est aperçu que nous avions un problème de dénivelé trop important pour l'entrée dans le garage, et donc décidé en catastrophe de modifier les plans et permutter les espaces ! Heureusement qu'ils ne sont pas trop regardant au service de l'urbanisme aux Clefs ! Et aussi que le maçon avait coffré les fenêtres dans le mauvais sens, et pas à la bonne taille !

Il semblerait que le charpentier ne soit pas bien en avance... on pensait que le chalet serait hors d'eau fin juillet, ça sera finalement pas avant le 15 août. Tic, tac, tic, tac... nous on déménage de Menthon le 30 septembre... Après on fait de l'itinérant et du gardiennage de maison dans la famille !

A bientôt,

Delphine et Bruno


Imprimer ce message
Syndication :